Le pensées d'un homme détail-001

Entre 1921 à 1927, Paul Claudel (le dramaturge, le poète, l’essayiste, l’écrivain et bien sur le diplomate) à travers sa fonction d’ambassadeur a joué un rôle pour la peinture et cela grâce à l’ambassade du Japon. Les échanges et les contacts artistiques japonais lui ont permis de s’ouvrir vers les arts picturaux.   

 

Paul Claudel

La pensée d’autrui, Paul Claudel par Paul Clodel Cochard

Autrui (Philosophie)

« Qu'est-ce qu'autrui ? Un autre moi-même, c'est-à-dire celui qui est à la fois comme moi et autre que moi. Rencontrer autrui, cela suppose donc d'une part la vie en communauté ; mais d'autre part, comme je ne saurais être moral tout seul, la moralité elle-même suppose la rencontre d'autrui ».

  

Paul Claudel par Félix Valloton

 

Paul Claudel et la peinture

Paul Claudel est un dramaturgepoèteessayiste et diplomate français, né le 6 août 1868 à Villeneuve-sur-Fère dans l'Aisne et mort le 23 février 1955 à Paris. Il fut membre de l'Académie française.

Entre 1921 à 1927, Paul Claudel (le dramaturge, le poète, l’essayiste, l’écrivain et bien sur le diplomate) à travers sa fonction d’ambassadeur a joué un rôle pour la peinture et cela grâce à l’ambassade du Japon. Les échanges et les contacts artistiques japonais lui ont permis de s’ouvrir vers les arts picturaux.   

 

Paul Claudel le but de la peinture c’est quoi ?

 

On retiendra trois réflexions philosophiques de Paul Claudel :

 

-       Le vide,

-       La simplification des formes,

-       La subtilisation de la matière.

 

peinture3 

Peinture japonaise 

On notera que Paul Claudel voyait juste car les réflexions qu’il citait ne peuvent se réjouir d’être efficaces en thermes techniques et en thermes de philosophie d’art.

Tout d’abord qu’évoque le mot vide en peinture ?

La peinture japonaise ou chinoise a la particularité d’avoir un dessin qui se rempli de vide. 

« A l’opposé, de par son histoire, la Chine à travers la philosophie taoïste et une approche pragmatique a depuis longtemps jet‚ un regard sur le vide qui est, dans sa dimension culturelle, celle que la physique moderne porte, c’est-à-dire que le vide est plein ». Extrait de « La notion de vide et le paysage cézannien »

1-   Le vide en Occident, puisque Claudel était au Japon et il évoquait alors cette réflexion, en regardant une exposition moderne, a, un intérêt d’ordre culturel, esthétique et physique !

Pour moi, l’œil se fixe sur le plein et le vide rempli l’esprit, de celui, qui observe l’œuvre artistique. Faire le vide dans sa tête pour s’inspirer de l’âme de l’artiste. Faire le vide en soi-même pour se remplir d’images. La peinture exalte le coté zen qui rempli l’esprit et se vide du corps (l’espace esthétique).

Le vide s’engorge d’un plein de sentiments (angoisse, joie, bonheur, malheur, dégoût, plaisir des sens…). L’art est synonyme d’un adage : « les goûts et les couleurs ».

Enfin le vide dans la composition de la peinture a pour but de reposer l’œil afin de mieux apprécier le trop plein de l’œuvre. (Paul Clodel)       

2-   La simplification des formes :

A cette question, j’aurai désiré que Paul Claudel me donne sa version philosophique. Sur ce thème, je citerai la mienne, ultérieurement. Mais je continue par évoquer le périple tournent artistique de l’écrivain Claudel :

Après le Japon, c’était un retour en Europe avec une passion qui s'accroît pour l’art français (les Nymphéas de Monet). C’était aussi la période entre, 1927 à 1933, alors ambassadeur des États-Unis, que Claudel allait prendre conscience de l’intérêt de la peinture. La diplomatie lui ouvrait la voie des collections privées.

« Claudel y retrouve des œuvres d'Extrême-Orient, et découvre un grand nombre d'œuvres européennes, tableaux de Goya, Greco, Vermeer, Titien, Rembrandt, Botticelli (cf. son Journal). »           

  Paul Clodel 

C’est quoi « La simplification des formes » ?

Par Paul Clodel Cochard :

 La simplification des formes reste un domaine approprié au caractère du peintre par lui-même. D’ailleurs souvent lié à sa composition et au traitement de la forme pour rendre une simplicité dans son œuvre. Le contraire est de couvrir l’ensemble du tableau de peinture en n’oubliant aucun blanc de la toile (la complication des formes).

La simplification des formes, dans la peinture Occidentale et Orientale, permet de garder en effet le blanc (ou espace de couleur) de la toile pour en ajouter de la calligraphie. Ce dernier n’est utilisé comme le message (morale, philosophique, ou même injurieux…). Le dessin est de forme à s'illustrer la méditation de l’auteur (doctrine Taoïsme, Bouddhisme…).

L'européen simplifie sa forme par une composition ou un dessin simplifié. Autrement il symbolise sa peinture et exclue tous ajouts de calligraphies…

Paul Claudel, en 1933, faisait la rencontre avec la peinture hollandaise. Il était convaincu au point d’en faire une synthèse :

« "Le besoin de l'autre chose et de l'autre part" succède la « contemplation" fondée sur l'écoute (L'Œil écoute) » (Paul Claudel).               

Pour lui le problème dans la peinture hollandaise se fonde sur le refus des cacophonies de l’histoire moderne et le retrait de l’affection.

 « Au l’inspiration jovial de l'espace fondé sur "le besoin de l'autre chose et de l'autre part succède la "contemplation" fondée sur l'écoute (L'Œil écoute).

La peinture hollandaise pour Paul Claudel, c’est l’interprétation d’une image symbolique

D’une spiritualité interne. Par la suite il émet à la peinture un regard sévère à l’encontre de ceux qui prônent l’image pieuse à une représentation anti religieuse. Claudel se consacre jusqu’à la fin de sa vie à une voie biblique et qu’on le retrouve dans ses poésies…

 Paysage sous la tempête par Sesson Shukei

3-    La subtilisation de la matière :

L’effacement ou l’absence de la matière dans les toiles japonaises appauvrie le tableau mais n’est que synonyme d’équilibre morale. Le blanc et le noir, le pour ou le contre, le « Yin ou le Yang »(Chine).

Substitué l’esprit des maîtres japonais à peindre avec peu de matière serait changé leur mode de vie basé sur la spiritualité.

 

La morale de cette histoire la vie est une simplicité ou le vide est présent dans la simplification des formes et efface toutes matières. Mieux vaut vivre d’une simplicité sa vie que de vouloir la compliqué. (Paul Clodel Cochard)    

 

(Source d’inspiration chez Emmanuelle Kaës : 2012 Prix Georges Dumézil Paul Claudel et la langue médaille d'argent.)

Je vous remercie pour vos messages et vos impressions:

Découvrez mon blog photos : "les dernières cases créoles de la Réunion" un seul clic sur le lien ci-dessous: 

Ville de Saint-André - Île de la Réunion- son patrimoine et ses cases créoles par Paul Clodel